Le cuvelage contre l’humidité des caves et sous-sols
en Île-de-France

L’eau s’infiltrant dans les parois de votre cave ou de votre sous-sol provoque des fissures sur le plafond ou les murs ?

Dans le cadre d’une intervention en cave ou en sous-sol, le traitement préconisé est le cuvelage.

Le cuvelage est l’ensemble des matériaux et des techniques pratiquées pour consolider une construction souterraine et la rendre plus performante en créant une protection hermétique contre les eaux et les infiltrations.

Le traitement par cuvelage consiste à créer une couche étanche en béton armé qui sert de barrière aux remontées capillaires. Il empêche l’eau de s’infiltrer dans les murs enterrés de votre maison par pression hydrostatique. Vous profitez ainsi d’une cave saine et étanche.

Depuis plus de 25 ans, ATB Humidité, situé en Île-de-France, spécialistes de l’étude et de la mise en œuvre de solutions aux problèmes d’humidité et de protection du bâtiment, intervient et s’efforce de vous proposer des solutions de cuvelage adaptées contre l’humidité de vos caves et sous-sols.

Déroulement d’un cuvelage

Débarrassez-vous de l’humidité dans votre cave ou dans votre sous-sol avec nos travaux de cuvelage, qui peuvent être aussi bien extérieurs qu’intérieurs.

Le cuvelage extérieur pour les sous-sols:

  • Dans les sous-sols habitables, dits de 1ère catégorie, aucune trace d’humidité n’est admise sur la face interne des parois : murs et dalle de plancher. La structure est protégée par la réalisation d’un caisson étanche extérieur, ou « cuvelage extrados ». Nous utilisons pour cela des revêtements plastiques ou élastiques capables de s’adapter à de légers mouvements structurels.
  • Dans les locaux techniques (caves, chaufferies, garages…), dits de 2e catégorie, des traces d’infiltration limitées sont tolérées. Les parois intérieures reçoivent un mortier minéralisant, un enduit hydrofuge ou pelliculaire à base de résine. Ces produits assurent l’étanchéité, mais ne résistent pas à une éventuelle fissuration du support.

Le cuvelage intérieur :

  • Si l’on veut transformer les locaux de seconde catégorie en pièces habitables, cas fréquent dans la rénovation du bâti ancien, le cuvelage extérieur est rarement retenu pour des raisons techniques et de coût. Reste la solution du cuvelage intérieur, ou « intrados ». Plus performant que la simple imperméabilisation, le procédé fait appel à des mortiers spécifiques applicables sur une trentaine de millimètres d’épaisseur, en comptant la couche d’accrochage.